Bourses du travail : les syndicats mobilisés pour défendre leurs moyens

L’UD FO du Tarn-et-Garonne s’est retrouvée à la porte mi-mai, après un changement de serrures de la Maison du peuple de Montauban. Les organisations syndicales sont dans le collimateur de certaines collectivités locales, qui s’attaquent à leurs moyens.

extrait de l’article paru dans « L’inFOmilitante » N° 3308 du 12 au 25 juin 2019 (en PJ) :

Certaines UD se battent depuis des années pour préserver leurs moyens. Dans l’Essonne, après avoir tenté début 2017 d’expulser les sept organisations syndicales de la Maison des syndicats d’Évry, le conseil départemental veut désormais leur faire payer les fluides, le ménage et le gardiennage. « Le département promet de compenser les dépenses par une subvention, mais une subvention, ça se retire », rappelle Christophe Le Comte, secrétaire général de l’UD FO. Il a lancé une pétition en ligne sur change.org et appelé à un rassemblement le 27 mai. « On a trois permanences juridiques par semaine et elles sont pleines à craquer, sou-ligne-t-il. L’inspection du travail et les prud’hommes, en sous-effectifs, renvoient les salariés vers nous pour qu’on leur fournisse des renseignements, on pallie le manque d’effectifs dans le service public, on est de fait d’utilité publique. »

Clarisse Josselin L’inFOmilitante n°3308 Mercredi 12 juin 2019

Infomilitante3308 - Article Sur Les Bourses Du Travail
Infomilitante3308 - Article Sur Les Bourses Du Travail
infomilitante3308-Article-sur-les-bourses-du-travail.pdf
310.6 KiB
8 Downloads
Détails