Les semaines qui viennent de passer voient le mouvement populaire engagé par les gilets jaunes se renforcer malgré les annonces faites par le Président de la République et qui ne trompent personne, pas plus sur le SMIC que sur la CSG. Les analyses de ces gilets jaunes qui comprennent dans leurs rangs de nombreux militants syndicaux, dont certains des nôtres, sont également celles que nous portons et c’est pourquoi nous les soutenons.
En réalité, et ce n’est pas sans rappeler la stratégie politique que nous avons connu pendant les grèves contre la loi El Khomri en 2016, chacun peut aujourd’hui constater que le Président de la République et son gouvernement cherchent le pourrissement du conflit en mettant en avant systématiquement les violences sans répondre aux revendications posées.
Au contraire, et pour démontrer sa détermination, il pratique la politique du « tout sécuritaire » qui conduit aux provocations, aux violences et à une volonté d’interdire les manifestations. Il instaure de fait l’état d’urgence et c’est lui qui occasionne violences et répressions ainsi que certains de ses porte-paroles ou ministres, provocateurs patentés.
C’est inacceptable pour l’URIF FO !

Communiqué URIF 14 Janvier 2019
Communiqué URIF 14 Janvier 2019
Communique-URIF-14-janvier-2019.pdf
103.2 KiB
30 Downloads
Détails