Extrait du journal « Le Syndicaliste » de l’Union Départementale FO de l’Essonne

« […] nous engagerons un travail d’identification de tous ceux, symptomatiques ou non, qui auront été en contact rapproché avec la personne contaminée.

Tous ces cas contacts seront testés et invités à s’isoler, compte tenu des incertitudes sur la durée d’incubation.

[…] Nous ne pourrons réussir que grâce à la mobilisation des professionnels de santé libéraux, notamment des médecins généralistes et des infirmiers libéraux.

Ils constitueront d’une certaine manière la première ligne dans cette recherche des cas contacts pour tout ce qui concerne la cellule familiale.

En appui, les équipes de l’assurance maladie s’occuperont de la démultiplication de cette démarche d’identification des cas contacts au-delà de la cellule familiale.

Dans chaque département, nous constituerons des brigades chargées de remonter la liste des cas contacts, de les appeler, de les inviter à se faire tester en leur indiquant à quel endroit ils doivent se rendre, puis à vérifier que ces tests ont bien eu lieu et que leurs résultats donnent lieu à l’application correcte de la doctrine nationale.
Protéger d’abord, tester ensuite, isoler enfin. L’objectif final de cette politique ambitieuse de tests, c’est de permettre d’isoler au plus vite les porteurs du virus afin de casser les chaînes de transmission. 
»

Édouard Philippe, Premier ministre – Assemblée nationale – Séance du mardi 28 avril 2020

BRIGADES COVID-19,

nouvelle attaque contre notre   Sécurité Sociale !

Suite au déconfinement, ces « brigades » doivent entrer en action maintenant qu’elles ont été validées suite à l’adoption le 9 mai par le Parlement du texte de loi prolongeant l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 10 juillet.

Ces « brigades » sanitaires  sont…

la suite en pages 7 à 10 du Journal : http://www.udfo91.fr/download/Journal-juin-2020.pdf