Quels que soient la propagande et le talent du rapporteur Jean Paul Delevoye, le système de retraite universel par points transforme totalement le paysage de la retraite en France pour le public comme pour le privé.
Finie la promesse, pour les fonctionnaires, d’obtenir au terme d’une carrière complète, 75% du traitement brut des 6 derniers mois, qui était un calcul cohérent avec le principe de carrière et l’ascendance des rémunérations.
Malgré la volonté de prendre en compte les primes et indemnités dans le calcul de la pension (pour les seuls agents qui en bénéficient), plus personne ne pourra garantir un montant de pension car la valeur de service du point ne sera pas connue à l’avance. Elle fluctuera en fonction de l’état de l’emploi, de la croissance, de la dépense publique et de l’espérance de vie.

Retraites : rapport Delevoye
Retraites : rapport Delevoye
2019-07-23-COMMUNIQUE-DE-PRESSE-RETRAITES-Fonctionnaires-comme-salaries-du-Prive-tous-perdants-1.pdf
215.0 KiB
12 Downloads
Détails