Malgré de nombreuses interventions des élus et délégués dans les instances du personnel, par des courriers auprès de leur direction, les salariés de KEOLIS MEYER n’ont aucun moyen pour satisfaire leurs besoins naturels sur la route.
La majorité des réseaux est dépourvue de toilettes.
Il ne reste que la débrouille pour uriner et plus dans des lieux inappropriés avec le risque de se faire verbaliser pour attentat à la pudeur. Pour les femmes, la situation est encore plus compliquée.
L’Union Départementale était déjà intervenue auprès de la Préfecture lors d’une réunion sur le COVID…

2020-09-11 Communiqué Un Peu De Décence Pour Les Chauffeurs De Bus
2020-09-11 Communiqué Un Peu De Décence Pour Les Chauffeurs De Bus
2020-09-11-communique-Un-peu-de-decence-pour-les-chauffeurs-de-bus.pdf
563.3 KiB
13 Downloads
Détails