Nous avons d’abord eu l’épisode des masques qui ne servaient à rien, puis redeviennent indispensables avec même les recommandations pour les fabriquer à la maison, parce que nous n’en avions pas.
Première surprise : les masques made « in maison » ne sont bons à rien, il faut maintenant du FFP2 à 3€ l’unité et à changer toutes les 6 heures. Il faut se souvenir qu’en mars 2020, les personnels soignants n’en avaient pas ! En ont-ils tous en nombre suffisant aujourd’hui ? Passons sur le matériel pour parler des lits en réanimation mais également pour les autres maladies quasiment en saturation aujourd’hui. Si la vague est trop forte les hôpitaux seront débordés.
Deuxième surprise : Mais qu’a-t-on fait depuis un an pour se doter de lits, recruter du personnel pour faire face à une troisième vague ? C’est ce que disent les personnels soignants qui ont déjà fait des rassemblements et menacent de manifester plus vigoureusement. Les personnels enseignants manifestaient aujourd’hui pour savoir sur « quel pied » ils doivent danser face au flou créé par le ministre et l’exécutif qui prennent des mesures sans les prendre, qui se posent la question de savoir s’il faut allonger les vacances de février ou reconfiner en fermant les écoles collèges, lycée, sans se poser la question de savoir comment feront les parents qui eux doivent au nom des résultats continuer à travailler.

DE SURPRISE EN SURPRISE OU PLUTOT PAS DE SURPRISE
DE SURPRISE EN SURPRISE OU PLUTOT PAS DE SURPRISE
DE-SURPRISE-EN-SURPRISE-OU-PLUTOT-PAS-DE-SURPRISE.pdf
125.3 KiB
8 Downloads
Détails