L’URIF FO a répondu à l’appel de son UD 91 pour manifester le 17 mars devant la préfecture de l’Essonne pour s’opposer aux velléités des élus de fermer la Bourse du Travail d’Évry.
Plusieurs centaines de manifestants dont une forte participation de la CGT-FO étaient rassemblés pour montrer leur détermination de ne pas voir la Bourse du Travail fermer ses portes.
Des délégations des UD FO d’Ile-de-France et de l’UD FO de l’Eure mais également la présence d’un secrétaire confédéral démontrant la solidarité de l’organisation comme cela a été le cas à chaque fois en région Ile-de-France mais également dans l’Eure où les élus ont voulu s’attaquer aux moyens des organisations syndicales comme nous l’avons déjà souligné après toutes les
atteintes aux libertés avec la loi sécurité globale, la loi d’urgence, les confinements et les couvre-feux tout est bon pour empêcher manifestations, rassemblements et moyens de s’exprimer. Ils en ajoutent une « nouvelle couche » contre le syndicalisme en voulant le priver des moyens qui permettent chaque jour aux militants syndicaux dans leur Bourse du Travail, d’accueillir ceux qui sont précaires, dépourvus de tous moyens pour se défendre et être représentés ou appuyés dans leurs démarches. C’est aussi une privation en les empêchant de recevoir les salariés souvent en difficultés notamment lorsqu’ils sont confrontés aux plans sociaux et aux licenciements.
Tous les manifestants comme leurs organisations s’opposent et continuerons à s’opposer à la fermeture de la Bourse du Travail d’Évry.
L’URIF FO assure à son UD 91 de tout son soutien aujourd’hui, comme il y a quelques années en arrière quand déjà les élus menaçaient de fermer cette Bourse du Travail.
Elle assure sa solidarité et son soutien à tous les travailleurs de l’Essonne.

URIF FO A EVRY
URIF FO A EVRY
URIF-FO-A-EVRY.pdf
148.5 KiB
6 Downloads
Détails