Communiqué de presse

FO CGT CFDT CFTC CGC UNSA FSU 91

M. Durovray, Président du Conseil Départemental de l’Essonne n’en finit pas d’agresser les syndicats du département. Après la menace de leur expulsion de la Maison Départementale des Syndicats en juillet 2016, mise en échec par la solidarité intersyndicale et la mobilisation des militants, c’est maintenant une volonté de laisser se dégrader nos locaux. En tentant de nous imposer une nouvelle convention en nous considérant comme des locataires, nouvelle stratégie : après la tentative de passage en force, le pourrissement ! En effet, malgré la perception de plusieurs centaines de milliers d’€uros d’indemnisation dans le cadre de la garantie décennale sur l’isolation des fenêtres, aucun travail de rénovation, d’isolation n’a été engagé. Le Conseil Départemental ne s’est-il pas lancé pourtant à grand renfort de communication depuis plusieurs semaines dans une démarche « d’actions éco-essonniennes » !!!

Quelques photos sur les travaux de garantie décennale parlent mieux que pleins de mots !

M. Durovray a une idée fixe : détruire notre Maison Départementale des Syndicats construite il y a 35 ans à notre demande et avec nous pour tous les salariés de l’Essonne du secteur public comme du secteur privé.

M. Durovray, après trois ans d’attente et pour la première fois, nous recevrait enfin le jeudi 18 avril. Qu’en sortira t-il de cette entretien ?

La meilleure solution, à la fois éco-essonnienne et sociale, est de maintenir les syndicats dans ces locaux sous l’actuelle convention incluant le maintien du gardiennage/accueil et du ménage, et de réaliser les travaux nécessaires.

LA MAISON DES SYNDICATS S'EFFRITE
LA MAISON DES SYNDICATS S'EFFRITE
LA-MAISON-DES-SYNDICATS-SEFFRITE.ppsx
4.0 MiB
50 Downloads
Détails