Dans cette société fabriquant sandwiches et plats cuisinés, le conflit porte sur l’application depuis janvier 2021 d’un accord de performance collective (APC) ayant entraîné baisses de salaires et augmentation du temps de travail. Épuisés par les cadences de travail, contestant les salaires amputés et la suppression des primes, les salariés ont voté l’arrêt du travail à une immense majorité.

Depuis le 13 septembre, les salariés de cette société spécialisée dans la restauration dite ultra-fraîche située à Grigny (Essonne) ont entamé une grève sans précédent. A l’initiative d’une intersyndicale comprenant FO (2e dans l’entreprise), 90% des 280 employés ont cessé le travail pour une durée indéfinie. Tout le monde est mobilisé et décidé à aller jusqu’au bout, annonce Nicolas D’Andrea, DS FO chez Bergams…

Bergams BD
Bergams BD
bergams-BD.pdf
1.3 MiB
10 Downloads
Détails