La mobilisation s’est poursuivie les 14, 15 et 16 janvier pour le retrait du projet de réforme des retraites, entraînant chaque jour de nouveaux travailleur.euses et jeunes.
Alors que, depuis plusieurs jours, le Premier ministre multiplie les déclarations pour que la grève cesse, les unions régionales Ile-de-France (URIF) CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF et UNL, se félicitent que la grève non seulement tienne mais se développe dans de nouveaux secteurs : après les avocats et les raffineries, ce sont désormais les salariés des ports et docks qui rejoignent les agents de la RATP et de la SNCF dans la grève, provoquant le blocage des sites et entraînant les réactions inquiètes des fédérations patronales du transport.
En ce sens, la mobilisation ne faiblit pas. Il y avait encore 250 000 manifestants, jeudi 16 janvier, dans les rues de Paris, dans des cortèges compacts et déterminés. Le scénario du prétendu retrait de l’ « âge d’équilibre » porté par certaines organisations devant aboutir à la fin de la grève n’a pas eu lieu. L’opinion publique reste encore très majoritairement hostile au projet gouvernemental…

Communiqué Commun Des URIF - Vendredi 17 Janvier 2020 (1)
Communiqué Commun Des URIF - Vendredi 17 Janvier 2020 (1)
Communique-commun-des-URIF-vendredi-17-janvier-2020-1.pdf
194.1 KiB
15 Downloads
Détails