Une nouvelle fois, le 29 janvier, des dizaines de milliers (180 000) de manifestants sont venues exprimer dans les rues de Paris leur volonté de retrait du projet de loi sur les retraites de
Macron/Philippe et pour que soient entendues leurs exigences d’amélioration du système actuel.
Les Unions Régionales CGT-FO-FSU-Solidaires et les Organisations de jeunesses UNL, UNEF condamnent les violences policières à l’encontre des grévistes, manifestants, et des jeunes lors
des blocages des Lycées avec l’intrusion de force de l’ordre dans les établissements scolaires ainsi que la répression administrative. Elles condamnent également toutes les répressions à
l’encontre des grévistes.
Malgré les provocations qui ne cessent de s’intensifier, le mouvement ne faiblit pas.

Communiqué Commun Des URIF - 30 Janvier
Communiqué Commun Des URIF - 30 Janvier
Communique%CC%81-commun-des-URIF-30-janvier.pdf
262.5 KiB
5 Downloads
Détails