C’est bien cette chanson des années 60 que nous pourrions associer à la situation politique que nous vivons.
S’il n’y avait cette COVID-19 qui inquiète encore les Français, les annonces sont les mêmes qu’avant l’arrivée de ce dossier.
Nous venons de changer de Premier Ministre et le jeu des chaises musicales s’est opéré, car en dehors des très médiatiques arrivées de M. Dupont-Moretti et de Mme Bachelot qui, entre parenthèses pour le premier annonçait que jamais il n’accepterait un poste gouvernemental et la seconde qu’elle ne reviendrait jamais en politique, les autres ont sauté d’un strapontin à un fauteuil sans regarder d’ailleurs le poste qu’ils prendraient.
Dès à présent, le Premier Ministre annonce la couleur : oui, la réforme des retraites va se poursuivre même si ce dernier considère que deux mois de discussions ce n’est pas du temps perdu et que l’on doit écouter les partenaires sociaux.
Mais comme pour les trois ans qui viennent de passer, on connaît déjà la fin du film : plus de régimes spéciaux, plus de code des pensions civiles et militaires, en fait plus de 42 régimes de retraites et on peut discuter sur l’âge pivot !

NON NON RIEN NA CHANGE-1
NON NON RIEN NA CHANGE-1
NON-NON-RIEN-NA-CHANGE-1.pdf
105.8 KiB
7 Downloads
Détails