Nous aussi étions encore présents dans le cortège se rendant à la Place de la République et manifestant toujours contre la loi sécurité globale dont on n’a pas perdu de vue qu’elle a bien toujours l’intention de « ficher » les syndicalistes et les politiques, renforcer et armer les polices municipales, créer des milices privées et ne pas toucher à l’article 24.
Des milliers de manifestants dans le cortège et le rassemblement, beaucoup de jeunes et une forte délégation de l’URIF-FO qui déployait très largement les drapeaux FO. Tous pour dire très clairement qu’article 24 ou pas cette loi on n’en veut pas.
Le secrétaire général de la CGT-FO, Yves Veyrier nous avait fait savoir qu’il était solidaire des camarades de l’URIF-FO qui manifestaient. Chacun se disait bien que comme pour les lois travail, les retraites, l’assurance chômage on n’en avait pas fini avec cette loi, mais aussi que l’exécutif n’en avait pas fini avec nous.
Les annonces faites par le premier ministre de renforcement des contrôles sur le couvre-feu n’empêcheront pas les militants, les salariés, les jeunes et les retraités de s’opposer à toutes les atteintes aux libertés.

ON EN PARLE PEU ELLE EST TOUJOURS LA-1
ON EN PARLE PEU ELLE EST TOUJOURS LA-1
ON-EN-PARLE-PEU-ELLE-EST-TOUJOURS-LA-1.pdf
117.7 KiB
7 Downloads
Détails